Lundi 23 Octobre 2017
 
 
En France En Europe Prémices Corollaires Autres Aspects Publications L'Association
UROPE
 
 ÷ Allemagne
 ÷ Autriche
 ÷ Benelux
 ÷ Scandinavie et Angleterre
 ÷ Suisse
 ÷ Italie et Espagne
 ÷ Autres Pays
 ÷ Album Photos
TALIE & SPAGNE...

Pinzolo

 

L’église Saint-Vigilio de Pinzolo, que nous connaissons aujourd’hui est construite vers 1515. Une église plus ancienne était déjà présente au Xe siecle. C’est de cette époque que remonte la construction du clocher qui s’élevait, a l’origine, devant la façade. L'église avait été érigée en l'honneur de l'évêque Vigilio, patron du diocese du Trentin, martyrisé en Val Rendena vers 400. Elle est restée église paroissiale de Pinzolo et Carisolo jusqu'à la division des paroisses et a la construction de l'église actuelle de San-Lorenzo de Pinzolo. Au XVe siecle le bâtiment sera rallongé et s’unira ainsi au clocher qui sera agrandi et surélevé au XVIe siecle.

Le cortège macabre commence avec un groupe de trois squelettes musicien, le premier assis sur un trône rudimentaire porte la couronne symbole de la Mort souveraine. A partir du Christ en croix qui suit les musiciens, s'ouvre le défilé des dix-huit couples, formés par un personnage vif que l'on reconnait aisément et d'un mort qui l'entraîne dans la danse. Les morts sont représentés comme des squelettes parfaitement définis. Ils sont tout en mouvement, avec un esprit ironique, drôle, parfois agressif dans leurs mimiques. La réaction des vifs est plutôt apathique, exprimant la résignation.
(lire la suite dans le document à télécharger ci-dessous)

 

Pinzolo 
L’église Saint-Vigilio de Pinzolo, que nous connaissons aujourd’hui est construite vers 1515. Une église plus ancienne était déjà présente au Xe siècle. C’est de cette époque que remonte la construction du clocher qui s’élevait, à l’origine, devant la façade. L'église avait été érigée en l'honneur de l'évêque Vigilio, patron du diocèse du Trentin, martyrisé en Val Rendena vers 400. Elle est restée église paroissiale de Pinzolo et Carisolo jusqu'à la division des paroisses et à la construction de l'église actuelle de San-Lorenzo de Pinzolo. Au XVe siècle le bâtiment a été rallongé et uni ainsi au clocher qui a été agrandi et surélevé au XVIe siècle.

Le cortège macabre commence avec un groupe de trois squelettes musicien, le premier assis sur un trône rudimentaire porte la couronne symbole de la Mort souveraine. à partir du Christ en croix qui suit les musiciens, s'ouvre le défilé des dix-huit couples, formées par un personnage vif que l'on reconnait aisément et d'un mort qui l'entraîne dans la danse. Les morts sont représentés comme des squelettes parfaitement définis. Ils sont tout en mouvement, avec un esprit ironique, drôle, parfois agressif dans leurs mimiques. La réaction des vifs est plutôt apathique, exprimant la résignation.

(Lire la suite dans le document à télécharger ci-dessous)
Clusone

La ville de Clusone se trouve au Nord de Bergame, donc au Nord-Est de Milan ; c’est une jolie ville en pente. L’oratoire des Disciplini (Flagellants) présente une très grande peinture extérieure : la Danse macabre et son accompagnement évoquant un triomphe de la mort. L’ensemble a une forme rectangulaire surmontée d’un triangle.
Au centre de ce triangle se tient la Mort triomphante et couronnée, debout sur le bord d’un tombeau, entourée de deux aides ; celui qui est à sa droite tire des flèches et celui qui est à sa gauche tire avec une haquebute ; tout autour du tombeau une foule effrayée, constituée de prélats surtout, implore en offrant des présents de prix. Certains tentent de se cacher dans la végétation d’où sortent trois chasseurs à cheval. La mort et ses deux séides, les trois cavaliers ne peuvent qu’évoquer la légende des trois Morts et des trois vifs.
La Danse macabre, d’une hauteur de un mètre trente, se tient au-dessous en un défilé qui s’étire de la gauche vers la droite, ce qui n’est pas tout à fait habituel. Malheureusement la partie droite a été détruite par le percement d’une porte et d’un escalier en 1673.La peinture date de 1485 et elle a sans doute été réalisée par Giacomo Borlone.
Illustration ; vue générale de la Danse macabre de Clusone

separe
     ocument à télécharger :

          • danse macabre pinzolo
 
       
Visiteurs : 722297 © Association des Danses Macabres d'Europe - 2009 - Mis à jour le : 04 - 07 - 2017