Mardi 23 Janvier 2018
 
 
En France En Europe Prémices Corollaires Autres Aspects Publications L'Association
OROLLAIRES
 
 ÷ En Littérature
 ÷ Les Triomphes de la Mort
 ÷ La Mort chevauchant
 ÷ L'Ars Moriendi
 ÷ L'Ankou
 ÷ Autres Corollaires
 ÷ Musique
 ÷ Album Photos
 
 
 
RIOMPHE DE LA ORT
Le Triomphe de la Mort
C'est à partir du XIVe siècle que l'on commença à figurer la Mort toute-puissante, c'est-à-dire le Triomphe de la Mort. Sans doute la Grande Peste Noire n'était-elle pas étrangère à cette forme de succès. Il y a là une figuration d'une pensée terrestre, matérielle, qui voile partiellement la pensée religieuse, céleste de la mort.
Le Triomphe se présente le plus souvent comme une mort plus ou moins squelettique, parfois richement habillée, qui domine une foule d'individus de tous rangs qu'elle terrasse. Une iconographie fréquente représente la mort sur un char tiré par des bœufs qui piétinent les vivants. Le char est habituellement orné de figurations macabres : crânes, os, pelles et pioches.
En peinture murale, l'Italie est le pays de prédilection des Triomphes mais on en observe assez souvent dans les livres d'heures. Bien connus sont les Triomphes illustrant les œuvres de Pétrarque (1304-1374) dans ses poèmes dédiés à Laure (de Noves), sa bien-aimée disparue prématurément de la peste. La photo ci-contre donne les principales caractéristiques : devant un arrière-plan discret, la Mort est debout sur son char ; elle est plus ou moins squelettique ou décharnée, elle tient une faux, ou un dard ou un arc. Le char est décoré d'attributs macabres, crânes, os, pelles et pioches, larmes ou flammes. Il est tiré par des bœufs le plus souvent, ou bien ce sont des animaux au pas lent et sûr. Ce char roule, sans dévier, sur toute une population de religieux et de civils, de tous ordres et de tout âge ; certains attributs, couronnes ou tiares, permettent de confirmer que nul n'échappe à cette inexorabilité.
Illustration : Un Triomphe de la Mort sur un monument funéraire, cathédrale de Graz, Autriche.

separe
 
       
Visiteurs : 733548 © Association des Danses Macabres d'Europe - 2009 - Mis à jour le : 19 - 01 - 2018